•  

    L'ÉCOLE

     

    Dans notre ville, il y a
    Des tours, des maisons par milliers,
    Du béton, des blocs, des quartiers,
    Et puis mon cœur, mon cœur qui bat
    Tout bas.

     

    Dans mon quartier, il y a
    Des boulevards, des avenues,
    Des places, des ronds-points, des rues
    Et puis mon cœur, mon cœur qui bat
    Tout bas.

     

    Dans notre rue, il y a
    Des autos, des gens qui s'affolent,
    Un grand magasin, une école,
    Et puis mon cœur, mon cœur qui bat
    Tout bas.

     

    Dans cette école, il y a
    Des oiseaux chantant tout le jour
    Dans les marronniers de la cour.
    Mon cœur, mon cœur, mon cœur qui bat
    Est là.

     

    Jacques CHARPENTREAU (1928 - 1987)

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique